Publié le Catégories Coups de coeur RP

Coup de cœur RP : les Trash Isles

En 2017, LadBible et la fondation Plastic Oceans ont fait appel à l’agence AMV BBDO pour imaginer une campagne osée sur la préservation des fonds marins. L’agence est partie d’un constat : certaines zones du Pacifique sont polluées par les tonnes de plastique rejetées chaque jour dans l’océan, et l’une de ces zones a atteint la superficie d’un pays équivalent à la France. 

La campagne a donc mis en lumière cette zone de l’océan en la considérant comme un pays, qui s’appellerait Les Iles Poubelles, et a, de ce fait, demandé à l’ONU de reconnaitre officiellement ce territoire.

Une campagne ambitieuse, pour éveiller les consciences

La demande d’indépendance des « Trash Isles » est un projet solide, avec des outils forts, qui ont permis d’illustrer le propos et d’obtenir une belle visibilité RP : l’agence AMV BBDO a imaginé un hymne, créé une monnaie (le « débris »), un drapeau, un passeport, et même des citoyens. Dans l’idée, les « Iles Poubelles » ont donc tout d’un pays à part entière… Mais pas de ceux que l’on recommanderait pour un voyage idyllique au cœur du Pacifique.

S’il est en effet très peu probable que la demande d’indépendance aboutisse, cette campagne largement relayée dans les médias a tout de même le mérite de soulever un paradoxe. Si les Trash Isles étaient officiellement reconnues comme un pays, les autres membres de l’ONU devraient « coopérer pour conserver, protéger et restaurer la santé et l’intégrité de l’écosystème de la terre ».  Autrement dit, faire disparaitre ce nouveau pays, créé de toute pièce par les déchets desdits membres.

Pourquoi on aime ?

C’est une campagne qui voit grand, et parvient à toucher de multiples publics : si elle montre l’ampleur du problème au grand public, elle s’adresse aussi aux institutions et attend, si ce n’est des réponses, au moins des réactions de leur part.

Et c’est mission accomplie pour la Fondation Plastic Oceans et LadBible, qui ont boosté leur visibilité en atteignant près d’un demi-milliard de personnes en moins d’un an. Les Trash Isles comptent désormais 200 000 citoyens (il s’agit du nombre d’internautes ayant signé la pétition lancée par la Fondation), et le projet a interpelé des hommes politiques. Le premier citoyen de ces îles n’est autre que l’ancien vice-président des Etats-Unis, et le porte-parole de l’ONU a reconnu que cette campagne était innovante et pleine de sens, même s’il se montre sceptique quant aux chances de cette demande (certes un peu étonnante) d’aboutir.

Publié le Catégories Coups de coeur RP

Coup de cœur RP : Pedigree

En Nouvelle Zélande, la marque Pedigree, spécialiste de la pet food engagée en faveur de l’adoption de compagnons à quatre pattes, a décidé de donner un ton décalé à sa communication avec une campagne à fort potentiel RP : Le « child replacement programme ». Ou comment prendre de la hauteur sur son territoire de marque, et préempter une problématique sociétale, avec humour, pour gagner en visibilité dans les médias et toucher de nouvelles cibles.  Cette campagne n’est pas nouvelle, elle date de 2017 mais pour ceux à qui elle aurait échappée : ça vaut le détour.

 « child replacement programme » : le bon insight

Pedigree, à travers cette campagne RP, se donne pour mission d’aider les parents à faire le deuil de leurs enfants qui quittent le nid familial, en remplaçant ce manque par l’adoption d’un chien en refuge. Une idée originale dont le traitement a été pensé avec humour et second degré : « When they moove out, moove on ».

Des outils de com cocasses

Pour l’occasion, trois vidéos désopilantes mettant en scène des chiens qui remplacent (littéralement) les enfants ont été produites. Les key visuals, eux aussi très drôles, filent la même métaphore.

La marque a également créé un site internet dédié, et un questionnaire à remplir pour se voir proposer « le chien parfait » ; un speed dating version canin.

En bref, le ton décalé de cette campagne de communication s’éloigne de l’accent plutôt misérabiliste généralement réservé à l’adoption des animaux. Il est d’ailleurs en rupture avec ce que produit la marque dans d’autres pays. Malin pour devenir audible auprès de nouvelles cibles.

Pourquoi on aime ?

C’est une campagne globale originale avec un insight juste, un parti-pris fort et une prise de recul sur les produits qui permet de générer des résultats en earned media. La campagne RP autour de cette opération a permis de générer de nombreuses retombées, sur des médias nationaux, et le cas de communication en lui-même, a dépassé les frontières de la Nouvelle Zélande.

Le concept permet, en outre, à Pedigree de s’adresser à de nouveaux publics… Parce qu’avant de vendre des croquettes, encore faut-il équiper ses cibles du consommateur final !