Publié le Catégories Non classé

RP : Valoriser une entreprise à travers ses engagements et son offre 

Chez Belle Nouvelle!, l’objectif est d’influer sur la réputation des marques. Exemple avec le Jardin d’Orante : pour infiltrer la marque dans les médias en RP et booster sa visibilité, l’agence a établi une stratégie d’influence à deux niveaux : d’une part, faire parler de la marque à travers ses produits, en insistant sur les innovations, et d’autre part, valoriser l’entreprise, ses engagements et ses hommes.

Construire des alibis RP

Pour reprendre la parole et continuer à intéresser les médias et leurs audiences à la troisième année de relance du cornichon français, nous avons eu l’idée de faire participer chacun, à son échelle, en mettant à disposition gratuitement 4 400 kits de culture de cornichons. Si les outils RP classiques, communiqués, dossiers de presse, restent des prérequis, il est néanmoins nécessaire d’imaginer des concepts de communication forts pour intéresser les journalistes, les influenceurs et leurs publics.
Pour le Jardin d’Orante, il s’agissait de trouver des idées pour engager le grand public, autour de la relance du made in France, et de mettre en avant l’initiative de la PME. Cette campagne crée une nouvelle séquence médiatique en RP, qui permet de reprendre la parole sur un sujet déjà traité les années précédentes : celui de la relance de la culture du cornichon Français.

Grâce à l’opération Mon Cornichon Maison, on ne valorise pas uniquement le produit fini, mais la démarche : on permet aux consommateurs de se mettre dans la peau des agriculteurs, en leur offrant possibilité de faire pousser leurs propres cornichons et de participer au projet à leur échelle, au-delà de l’acte de d’achat.

Influer sur la réputation d’une marque à travers une communication corporate

Pour intéresser les médias, il ne suffit pas d’un élément accrocheur, d’une nouvelle originale, mais il faut bien souvent donner à voir les coulisses de l’entreprise, montrer ses engagements, en bref dérouler un discours plus « corporate » au-delà des offres. C’est par exemple ce qui a intéressé Les Echos dans la démarche du Jardin d’Orante. Si la journaliste a pu valoriser l’initiative Mon Cornichon Maison c’est qu’elle avait également une démarche inédite et en phase avec les attentes des consommateurs à mettre en lumière.

Partagez cette Belle Nouvelle